Le buzz

De plus en plus de marques cherchent à créer le buzz sur le net. Mais, la moindre erreur, le moindre débordement peut se transformer en une véritable catastrophe sur le net. Une rumeur est très vite propagée.Il faut donc mettre en place une politique de communication dédiée (et donc une équipe dédiée). Une telle stratégie peut être payante.

Avec plus d'un million et demi de fans, Oasis est la marque la plus appréciée sur Facebook en France. Elle s'est illustrée en 2010 en organisant l'élection du "fruit of the year", invitant les internautes à voter pour le personnage préféré parmi ceux mis en scène dans la dernière campagne de communication de la boisson. Au cours des six derniers mois, le nombre de fans de la marque a encore progressé de près d'un tiers (Selon un dossier réalisé par la rédaction du Journal du Net, publié le 21/03/2011).

Autre exemple de buzz positif :

la campagne "un chasseur tue un ours ou pas ..." dans laquelle l'internaute corrige le titre de la video (avec le correcteur Tipp-Ex bien sûr). Total des vues à ce jour : 17268653.

Mais le buzz peut aussi avoir un effet négatif car, l'internaute est devenu un consom’acteur. C'est un consommateur responsable et engagé, qui a une attitude réfléchie vis-à-vis de sa consommation et qui l’utilise pour influencer plus ou moins directement le monde dans lequel il vit. Et vous ? Où en êtes-vous avec votre e-réputation ? Quelles sont vos actions pour améliorer votre image sur le net ? Avez-vous misé sur les réseaux sociaux ?