So chic, so geek !



Une fois n'est pas coutume, ce site va parler de mode. Mais attention de mode connectée. Les objets connectés sont le plus souvent décrits comme des extensions de nous même visant à nous faciliter la vie (les smartphones possèdent des applications pour tout ou presque ...). Nous avons cherché sur le web des objets ayant une fonction purement esthétique. Et voilà que les objets connectés s'invitent dans le domaine de la mode. Rien de nouveau, me direz-vous car on parle depuis longtemps de la combinaison de ski connectée qui prend la température, mesure la fréquence cardiaque etc ...Mais l'objet connecté peut-il se suffire à lui même ? Peut-on penser l'objet connecté uniquement pour sa beauté ? Dans ce domaine, les femmes font l'objet d'un ciblage particulier Voici 3 objets ayant principalement une fonction esthétique mais qui peuvent cependant s'avérer très pratiques

1 - La robe connectée

On citera par exemple :
La robe connectée baptisée Kinematic Dress a pour spécificité de changer de forme en épousant les mouvements du corps. Elle attirera l’attention des visiteurs du Museum of Modern Arts qui en a fait l’acquisition



2 - Le bracelet connecté

C'est l'un des objets connecté les plus courant. Il en existe pour tous les usages sport, santé, mais certains ont une fonction purement esthétique. Il permettent par exemple de changer de motif sans changer d’accessoire. On peut ainsi coordonner bracelet et tenue vestimentaire.

3 - La bague connecté

On l'admet elle a aussi un côté pratique, mais c'est un vrai bijou technologique ! Avec l’application sur votre smartphone vous choisissez l’avertissement qui vous convient lors de la réception d’un sms/mail, d’une notification, d’un appel entrant ou lorsqu’un rendez-vous approche.
Si aujourd'hui les objet connecté ne sont pas à la portée de tous les portes monnaies, ils sont l'objet d'une très grande spéculation et devraient représenter une réelle opportunité en terme de marketing et de communication. Après seulement un peu plus d’un an d’existence et grâce à de bons retours dans la presse de mode, le fabricant de bijoux connectés Ringly a annoncé une levée de fond de 5,1 millions de dollars en février 2015.

Selon une étude conduite par l’Institut Montaigne et le cabinet AT Kearney, les objets connectées et le Big Data pourraient générer jusqu’à 74 milliards d’euros, soit 3,6% du PIB de la France en 2020. Phénomène à suivre ... Et-vous pour quel objet connecté allez-vous craquer ?